Le Comblement des rides

Le mécanisme de formation des rides :


Plusieurs facteurs sont à prendre en compte :

la génétique familiale : Il est courant de constater autour de nous que certains vieillissent "mieux" que d'autres, et que même au sein d' une famille on retrouve les mêmes façons de vieillir du visage, ainsi les visages étroits et allongés ont tendance à avoir des rides verticales très marquées (rides du lion, sillons naso-géniens) alors que les visages larges auront plutôt des rides horizontales (pattes d'oie, front). les agressions extérieures : le soleil est le principal coupable, mais le froid, le vent, le tabac restent des éléments également déterminants. la pesanteur : c'est le facteur le plus sournois car difficile à mettre en évidence et à éviter ! Il est pourtant responsable du phénomène de ptose, c'est à dire de l'affaissement des zones médianes de la face : bajoues, poches des paupières inférieures, cou. les expressions coutumières ou mimique de la personne.

Quels sont les produits de comblement ?

Il s'agit de produits qui vont traiter les rides des étages inférieurs et moyens du visage, principalement les rides du tour de bouche, des lèvres, des joues. Les rides de l'étage supérieur du visage (front, pattes d'oies) sont plutôt l'apanage du Botox°. Le traitement des rides par injections de produits résorbables reproduisant la perte de volume perdue. Les plus couramment utilisés sont l'acide hyaluronique (SURGIDERM°, HYDRAFILL°, IDUNE°), ou plus récemment l'acide polylactique (SCULPTRA°,NEWFILL°), l'hydroxyapatite (RADIESSE°) . Le collagène longtemps premier de la liste est très largement délaissé en raison de phénomène allergiques rares (et même inexistants avec les collagènes de synthèse) mais totalement inexistants aves les autres produits.


Quelles sont les suites ?

Dans l'immense majorité des cas, la rançon du traitement est minime : simple rougeurs de la zone traitée facilement maquillable d'emblée, léger oedème, rares bleus notamment chez les plus âgées dont la peau est plus fine. Très généralement une "retouche" effectuée 8 jours après si la correction réclame quelques gouttes de produit de plus. Ce système des retouches évite les surcorrections qu'un bon opérateur se doit d'éviter voire de refuser ! Une cliente avec un résultat exagéré notamment aux lèvres n'est pas la meilleures des publicités, l'opérateur doit également rester un artiste rétablissant sans les exagérer les critères de la beauté.


Quand commencer les corrections ?

Il est souhaitable de commencer dés que les dépressions du visage commencent à se marquer vers l'âge de 30 ans, surtout "avant que la peau casse", car le résultat sera beaucoup plus naturel, mais on peut corriger à tout âge. Quelle est la durée des corrections ? Elle dépend de la résorbabilité du produit, en général de 6 mois à 2 ans, en sachant que "plus on corrige" plus la durée de vie de la correction va durer car les injections de produits de comblement stimulent la fabrication de collagène et d'acide hyaluronique par la peau.

Centre Dermatologique

Docteur Jean Mangiavillano

Centre Laser Cannes

36, rue d'Antibes

806400 CANNES

tél: 04 93 39 13 48

de 9h à 18h sauf le samedi

Dermatologue

Dr Jean Mangiavillano


Réseaux et liens sociaux



Réalisation - Pixel Production

Newsletter